FINANCER L'AVENIR DE L'UEMOA

Allocution de Bienvenue

  • Mamadou Ndiaye,
  • Président du CREPMF
  • Anshula Kant,
  • Directrice Générale et Directrice Financière du Groupe de la Banque Mondiale

Allocution d’ouverture

  • Adama Coulibaly,
  • Ministre des Finances de la Côte d’Ivoire
  • Romuald Wadagni,
  • Ministre des Finances du Bénin et Président du Conseil des Ministres de l’UEMOA
  • Amadou Gon Coulibaly,
  • Premier Ministre de la Côte d’Ivoire

Pause-café

DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS FINANCIERS DANS L’UEMOA : L’APPROCHE DU J-CAP

Le J-CAP est une nouvelle initiative du Groupe de la Banque Mondiale qui vise à renforcer l’engagement de l’institution en faveur du développement des marchés financiers locaux. Pour un certain nombre de pays cibles, le J-CAP réunira des équipes de la Banque mondiale et d’IFC qui assureront des services de conseil parallèlement à des transactions témoins, en appliquant une approche globale ciblant l’ensemble de l’écosystème des marchés financiers, notamment les conditions préalables, la clientèle d’investisseurs, le secteur de l’intermédiation financière et les émetteurs.
Au sein de l’UEMOA, le J-CAP soutient des réformes qui visent, entre autres, à renforcer la protection des investisseurs, moderniser le cadre juridique et réglementaire des appels à l’épargne, et mettre en place de nouveaux instruments pour attirer de nouveaux émetteurs. La titrisation de prêts aux PME avec l’aide d’IFC est l’un des premiers succès de ce programme

Exposé de :

  • Sergio Pimenta,
  • Vice-Président, le Moyen - Orient et l'Afrique IFC

UEMOA : PROGRÈS À CE JOUR, DÉFIS ET OPPORTUNITÉS

Au cours des 20 dernières années, les marchés financiers de l’UEMOA ont mobilisé environ 17 milliards de dollars pour soutenir l’économie de la région. Ce dynamisme présente un important potentiel qui ne peut être réalisé que si trois obstacles sont levés. Comment élargir et diversifier la clientèle d’investisseurs ? Comment le secteur des marchés des capitaux peut-il être professionnalisé ? Comment rendre le marché plus attractif pour les émetteurs ?

Intervenants

  • Tiemoko Meyliet Kone,
  • Gouverneur, BCEAO
  • Abdallah Boureima,
  • Président, Commission de l’UEMOA
  • Christian Adovelande,
  • Président BOAD
  • Mamadou Ndiaye,
  • Président, CREPMF
  • Modératrice :
  • Anne-Marie Dias Borges
  • journaliste Senior , BBC BUSINESS

UN CADRE POUR LE DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS FINANCIERS

Si chaque marché financier suit son propre développement, sans suivre une ligne préétablie, certaines conditions et politiques sont communes aux marchés les plus matures. Quelles sont ces conditions préalables ? Et qu’est-ce que cela signifie pour les décideurs et les chefs d’entreprise qui cherchent à promouvoir activement leur marché des capitaux ?

Exposé de :

  • Dimitri Demekas,

  • Chercheur Principal à la London School of Economics et Conseiller Spécial à la Banque d’Angleterre

MARCHÉS DES OBLIGATIONS SOUVERAINES : POSER LA PIERRE ANGULAIRE DU DÉVELOPPEMENT DES MARCHÉS LOCAUX DES CAPITAUX ?

Le marché de la dette souveraine est le segment le plus important et le plus actif des marchés financiers de l’UEMOA. Il a joué un rôle fondamental dans la mobilisation des ressources nécessaires au financement des politiques de développement économique de la région à un coût raisonnable. Toutefois, l’objectif de mobilisation de fonds à moindre coût n’est pas toujours compatible avec celui de développement des marchés financiers locaux. Comment concilier ces deux objectifs de manière équilibrée ? Quelles politiques publiques sont importantes pour promouvoir davantage le développement des marchés locaux de la dette souveraine et de l’ensemble des marchés financiers ? Comment les autres pays ont-ils géré ces défis ?

Intervenants

  • Adrien Diouf,
  • Directeur Général, L'Agence-UMOA titres
  • Mohamed El Fadel Kane,
  • Directeur Général , Société Générale Capital Securities
  • Jose Olivares,
  • Directeur des Marchés des Capitaux, Ministère de l’Économie et des Finances , Pérou
  • Niamkey Isidore Tanoe,
  • Président de l’Association Professionnelle des Sociétés de Gestion et d’Intermédiation
  • Modérateur :
  • Alfonso Garcia Mora
  • Directeur Global des finances , Banque Mondiale

Déjeuner

JETER LES BASES DU FINANCEMENT À LONG TERME : LE POINT DE VUE DES INVESTISSEURS NATIONAUX

La clientèle d’investisseurs nationaux de l’UEMOA est dominée par les banques commerciales, si bien que les financements sur les marchés financiers nationaux demeurent des financements à court terme. Les fonds de pension pourraient constituer une bonne source d’investissements à long terme. Toutefois, bien qu’ils prennent de l’envergure, leur rôle sur les marchés financiers nationaux reste à établir. Comment y parvenir ? Quels sont les mécanismes qui permettent aux fonds de pension de travailler et investir ensemble ? Quelles sont les solutions innovantes disponibles pour accroître davantage l’assiette d’actifs ?

Intervenants

  • Jacqueline Theresa Irving,

  • Economiste principal du secteur, IFC
  • Cheick Tidiane Tounkara,
  • Président de la Commission de Surveillance de la CIPRES
  • Paul Harry Aithnard,
  • Directeur Général, Ecobank Côte d’Ivoire
  • Modératrice :
  • Fiona Stewart,
  • Spécialiste principal du Secteur Financier, Banque Mondiale

Ateliers - Intermédiation Financière

A: Fintech – Le futur du développement des marchés financiers ?

Avec 70% de la population africaine de moins de 35 ans, le continent est un terrain fertile pour les fintechs. Cependant, l'application des solutions fintech au développement des marchés de capitaux a été marginale. Où se trouvent les opportunités ? Et comment pouvons-nous les débloquer ?

Intervenants

  • George Gachiri,

  • Gestionnaire du risque de crédit, Pezecha
  • Marieme Ba Kane,
  • Fondatrice, NAFS
  • Paul Perrier,

  • Fondateur, Fundkiss
  • Jean-Louis Traore,

  • Directeur Général, Innogence Consulting
  • Modératrice :

  • Elizabeth Howard,

  • Présidente du Conseil, African Crowdfunding Association

B: Étudier le potentiel des fonds d’investissement

Les fonds d'investissement sont primordiaux pour le développement des marchés de capitaux car ils réduisent le coût de la diversification des risques et permettent aux investisseurs particuliers d'accéder facilement à des services professionnels de gestion d'actifs. Mais comment se développe une telle industrie ?

Intervenants

  • Mike Coffi

  • Directeur Général d'Ecobank Asset Management et Président de l'ASGOP
  • Felipe Lega Gutierrez
  • Directeur Général , Unité de Règlement Financier de la Colombie
  • Matthew Boadu Adjei

  • Fondateur, Oasis Capital Ghana
  • Ripert Boussoukpe,
  • Secrétaire Général, CREPMF
  • Modérateur :

  • Aurele M. Houngbedji,

  • Agent principal en Matière de Risque , IFC

C: Développer une culture du risque de crédit

Pour différencier les risques entre les divers instruments et les actifs, le bon fonctionnement des marchés financiers implique que des informations de qualité soient disponibles et qu'un mécanisme transparent de détermination des prix soit en place. À quoi ressemble la culture du crédit de l'UEMOA et que pourrions-nous apprendre des expériences d'autres pays ?

Intervenants

  • Hamza Haji,

  • Directeur du Crédit, Agence de Notation Ouest - Africaine ( WARA )
  • Konrad Reuss,

  • Directeur Général et Directeur Régional Afrique , S&P Global
  • Birahim Diouf,
  • Directeur, BRVM
  • Fatou Diop

  • Spécialiste du financement structuré, IFC
  • Modératreur :

  • Anne-Marie Dias Borges,
  • Journaliste Senior , BBC BUSINESS

Pause-café

INVESTIR DANS L’UEMOA : LE POINT DE VUE DES INVESTISSEURS ÉTRANGERS

Les investisseurs étrangers peuvent jouer un rôle important dans la diversification de la clientèle d’investisseurs. Cependant, leur participation dans le marché régional de l’UEMOA est faible en comparaison à des pays similaires ayant un niveau de développement économique et des cotes de crédit comparables. Quelles en sont les raisons ? En quoi ces raisons varient-elles en fonction des différents segments du marché ? Comment les autres pays ont-ils surmonté ces obstacles et attiré plus d’investisseurs étrangers dans leurs marchés nationaux ?

Allocution liminaire

  • John Gandolfo,
  • Vice-Président et Trésorier , IFC

Présentation

Relations financières extérieures dans l’UEMOA

  • Antonin Dossou,
  • Directeur Général de la Stabilité Financière et du Financement des Economies, BCEAO

Intervenants

  • Ruurd Brouwer,
  • Directeur Général, TCX
  • Timothée Jaulin,
  • Responsable des Entités Supranationales, Amundi
  • Gyula Toth,
  • Gestionnaire Principal de Portefeuille, Macquarie
  • Jose Olivares,
  • Directeur des Marchés des Capitaux, Ministère de l’Économie et des Finances Pérou
  • Modératrice :
  • Donna Sims Wilson
  • Présidente, Smith Graham & Co

Synthèse

  • Alfonso Garcia Mora,
  • Directeur Global des Finances , Banque Mondiale

Cocktail

Diner

Organisateurs

LPl
crep

Partenaire

123

Sponsor

SG